Parmi les 54 indicateurs sociaux de l’Empreinte Ecosociale®, La Financière Responsable mesure la croissance des effectifs. Cet indicateur est sans doute le plus pertinent pour évaluer la dynamique de l’emploi dans les entreprises. Il est, en effet, extrêmement complexe, pour ne pas dire impossible, de déterminer la création d’emplois, concept recherché par beaucoup de commentateurs. Avec le grand nombre de fusions qui nourrissent la croissance des entreprises, il n’est, en fin de compte, pas possible d’extraire la création d’emplois de la croissance des effectifs.

La méthodologie

La Financière Responsable raisonne en équivalent temps plein à la fin de l’exercice retenu chaque année pour chacune des entreprises présente dans le portefeuille à une date donnée. D’après l’Insee, l’équivalent temps plein est le résultat de la division entre le nombre total d’heures travaillées et la moyenne annuelle des heures travaillées dans des emplois à plein temps sur le territoire économique, ici l’entreprise. Nous obtenons les chiffres par l’entreprise elle-même qui les publie dans son rapport annuel. Le taux de croissance des effectifs sur 5 ans est exprimé en taux actuariel annuel.

Les résultats

Cet indicateur permet évidemment d’apprécier pour une entreprise sa dynamique de croissance et l’impact sur l’emploi que cela implique. Les pratiques sociales des entreprises orientées vers la croissance constituent un atout stratégique pour un développement durable. La Financière Responsable porte donc une attention particulière à ce volet puisque les entreprises composant le fonds LFR Euro Développement Durable connaissent une très forte progression de leurs effectifs, +27,9% de 2010 à 2015, par rapport à l’Eurostoxx 50 et au CAC 40. Il est vrai que les entreprises composant le portefeuille du fonds, souvent plus petites que celles des indices, ont une dynamique de l’emploi nettement plus active.

On peut aller plus loin dans l’analyse en comparant les secteurs et les stratégies des entreprises. Dans le portefeuille du fonds LFR Euro Développement Durable, les secteurs de l’industrie et de la technologie sont nettement devant avec une progression respective de +49,7% et +44,3% entre 2010 et 2015. Le type de stratégie suivie ne semble cependant pas être un facteur différenciant. En effet, la croissance des effectifs entre 2010 et 2015 varie entre +23,2% pour le volume/coûts et +29,3% pour la spécialisation.

Au total, le taux de croissance moyen des effectifs des entreprises réunies dans un portefeuille est en lui-même un élément très caractéristique du style de gestion financière adoptée, sans que, bien sûr, cela ne constitue en soi un indicateur de la qualité des entreprises sélectionnées.

Alison Amiell – 07/02/2018

Pour plus d’information aamiell@lfram.fr

* LFR Euro Développement Durable

Cette publication a été réalisée par La Financière Responsable dans un but d’information uniquement. Elle ne constitue ni une offre, ni une sollicitation, ni une recommandation par un membre quelconque de La Financière Responsable en vue d’un conseil ou d’un service d’investissement, pour acheter ou vendre des instruments financiers.