La Financière Responsable a intégré la valeur Vinci dans ses portefeuilles.

Unique en son genre, ce groupe français allie deux métiers qui lui apportent une réelle complémentarité. Son activité de construction, de nature cyclique, et son activité de concession, caractérisée par sa stabilité, assurent la pérennité de son développement à l’international. De plus, la synergie de ces deux métiers permet à Vinci de se montrer plus compétitif. Sa stratégie de volume coût est claire.

Concernant sa communication ESG, le groupe fournit un rapport complet qui le classe en « Bon élève » selon la typologie ISR de La Financière Responsable. La Financière Responsable a récemment effectué une enquête approfondie en raison des accusations de l’association Sherpa d’atteinte aux Droits de l’Homme de la filiale qatarie du groupe. La Financière Responsable a rencontré les parties prenantes de cette polémique. Compte tenu du classement sans suite du parquet de Nanterre et suite à son analyse, La Financière Responsable a estimé que Vinci pouvait être sélectionné dans le portefeuille des fonds ; elle a néanmoins adressé au groupe une lettre d’engagement à continuer à rechercher, dans l’année, différents axes d’améliorations des conditions de vie du personnel des sous-traitants au Qatar.

Alison Amiell – 02/05/2018

Pour plus d’information aamiell@lfram.fr

Cette publication a été réalisée par La Financière Responsable dans un but d’information uniquement. Elle ne constitue ni une offre, ni une sollicitation, ni une recommandation par un membre quelconque de La Financière Responsable en vue d’un conseil ou d’un service d’investissement, pour acheter ou vendre des instruments financiers.