L’eau est, depuis toujours, essentielle à l’humanité et à la croissance économique. Sujet remplacé ces dernières années par les émissions de CO2, la raréfaction de l’eau doit pourtant rester une préoccupation de premier plan. La Financière Responsable (LFR) s’attache donc à sélectionner des entreprises de qualité qui prennent en considération cet enjeu environnemental, car il constitue un atout stratégique pour un développement durable général.

La Financière Responsable enregistre dans sa base de données – l’Empreinte Ecosociale® – la mesure de la consommation d’eau que lui transmettent les entreprises sélectionnées dans ses portefeuilles, et qui composent les indices CAC 40 et Euro Stoxx 50. Elles sont de plus en plus nombreuses à prendre conscience de cet enjeu et à communiquer sur celui-ci. Ainsi, 77% des entreprises composant le fonds LFR Euro Développement Durable divulguent leur consommation d’eau contre 62% en 2012. Ces mêmes entreprises consomment en moyenne 5 fois moins d’eau que celles de l’Euro Stoxx 50 et 8 fois moins d’eau que celles du CAC 40. Cette seule mesure montre tout l’intérêt des portefeuilles de La Financière Responsable au regard de ce critère, alors même qu’ils font la part belle au secteur des industries.

La Financière Responsable examine bien sûr cet indicateur en tenant compte de la croissance. Les entreprises du fonds LFR Euro Développement Durable sont dans une dynamique de consommation responsable de l’eau. En effet, la mesure de la consommation d’eau rapportée au chiffre d’affaires pour le portefeuille de LFR Euro Développement Durable montre un mouvement vertueux de rationalisation sur la période 2010 à 2016 (- 40%). En rapportant cette consommation aux effectifs, le mouvement est du même ordre.

Mais, au-delà de la consommation elle-même, il faudrait analyser la gestion du cycle de l’eau dans les entreprises, qui est un point majeur, cependant très complexe à mesurer. Certaines entreprises font un réel effort dans leur communication et leurs actions, mais elles sont encore peu nombreuses. Pour La Financière Responsable, une amélioration est ici d’autant plus nécessaire que les Objectifs de Développement Durable (ODD) prônés par les Nations Unies, prennent une place de plus en plus significative dans la réflexion des investisseurs du monde entier.

Pour plus d’information aamiell@lfram.fr

* LFR Euro Développement Durable

Cette publication a été réalisée par La Financière Responsable dans un but d’information uniquement. Elle ne constitue ni une offre, ni une sollicitation, ni une recommandation par un membre quelconque de La Financière Responsable en vue d’un conseil ou d’un service d’investissement, pour acheter ou vendre des instruments financiers.