La Financière Responsable se concentre sur la qualité des réponses au questionnaire de l’Empreinte Ecosociale® dans cet ultime article de la rubrique « Mesurer l’extra-financier ». La Financière Responsable envoie chaque année à plus de 160 entreprises européennes un questionnaire qui recense plus de 120 indicateurs ESG. La base de données Empreinte Ecosociale® qui en ressort est ainsi utilisée par les gérants-analystes de La Financière Responsable pour apprécier au mieux les entreprises de croissance qui bénéficient d’un développement durable résistant aux aléas de l’économie. Ce travail de collecte permet d’évaluer le degré d’implication des entreprises dans leur communication ESG.

Tout d’abord, on observe que 97,6% des entreprises composant le fonds LFR Euro Développement Durable ont répondu au questionnaire contre 91,9% pour celles de l’Euro Stoxx 50 et 89,5% pour celle du CAC 40. Pour le fonds, seule l’entreprise IMA a refusé de répondre à notre enquête. Cette absence de réponse a entrainé le désinvestissement de la valeur en application du principe d’exclusion de toute entreprise qui refuse de communiquer l’information utile à la décision d’investissement.
Concernant la qualité des réponses, La Financière Responsable distingue le taux spontané du taux assisté. Le premier mesure le nombre de réponses fournies spontanément par les entreprises dans leurs rapports annuels et documents de référence. Dans un second temps, pour enrichir ce taux, La Financière Responsable sollicite les entreprises en leur adressant le questionnaire pré-rempli pour apporter des réponses complémentaires. C’est le taux assisté. Les réponses des entreprises des indices sont légèrement plus complètes que celle des entreprises composant le fonds LFR Euro Développement Durable. En revanche, le travail d’enrichissement est plus important pour les entreprises du fonds (+23%) que pour celle des indices (+16-17%). Nous pouvons conclure que les entreprises des indices, de plus grande taille, maitrisent leur communication et notre sollicitation apporte une amélioration moindre que les entreprises du portefeuille, plus petites. Notre engagement auprès de ces dernières est donc primordial pour les sensibiliser aux enjeux ESG et enrichir leur communication sur le sujet.

La Financière Responsable analyse entre autres la qualité des réponses en fonction de la nationalité des entreprises de ces trois univers. Les entreprises françaises sont exemplaires sur la communication des indicateurs de gouvernance (taux assisté de 86,9% contre 74,2% pour l’ensemble). Elles sont aussi en avance sur la communication des indicateurs sociaux (51,3% contre 43%). Par exemple, 92,3% des entreprises françaises répondent à la question sur l’actionnariat salarié. Elles sont aussi les seules à y répondre. Les entreprises hollandaises sont, quant à elles, en bas du classement pour les réponses sur le volet social avec un taux assisté de 29,7%. Concernant le volet environnemental, les résultats sont homogènes. Il est à noter que 66,7% des entreprises espagnoles affichent la part de l’énergie consommée provenant de sources renouvelables (contre 43,2% pour l’ensemble).

Conclusion de la rubrique « Mesurer l’extra-financier » :

Cette série d’articles a permis de démontrer que les données ESG et les différentes mesures associées sont un atout majeur pour la sélection d’entreprises de nos portefeuilles. La conviction de La Financière Responsable sur la nécessité de mesure est nourrie depuis dix ans par la collecte annuelle de l’Empreinte Ecosociale®. A cet égard, elle bénéficie d’un Crédit Impôt Recherche depuis 2010. En 2019, La Financière Responsable continuera à nourrir son blog. Rendez-vous début 2019 pour découvrir notre nouvelle rubrique !

Ces chiffres sont issus de la campagne de collecte de l’Empreinte Ecosociale® 2017 (données ESG de l’exercice 2016).

Pour plus d’information cchanu@lfram.fr

Cette publication a été réalisée par La Financière Responsable dans un but d’information uniquement. Elle ne constitue ni une offre, ni une sollicitation, ni une recommandation par un membre quelconque de La Financière Responsable en vue d’un conseil ou d’un service d’investissement, pour acheter ou vendre des instruments financiers.